4 February 2014,
 0

Un ongle incarné pénètre dans les tissus qui jouxtent avec ses bords latéraux, ce qui entraine une réaction inflammatoire. C’est un problème qui touche particulièrement le gros orteil. Il faut le traiter assez rapidement car dans le cas où il y a négligence vis-à-vis de cette pathologie des ongles des pieds, il s’ensuit généralement une infection qui, en l’absence de traitement adéquat, peut conduire à de multiples complications, voir même, une amputation.

Pour savoir si vous êtes sujet à cette pathologie, vérifier si vous avez les symptômes suivants :

Avez-vous mal autour de l’ongle surtout quand une pression y est exercée?

Notez-vous une rougeur, un gonflement ou même une coupure de la peau?

Un bourrelet apparait-il ensuite autour de l’ongle?

Si vous répondez par l’affirmatif à ces questions, il convient d’aller rapidement consulter un podiatre sans trop attendre.

 ongle-incarne-aores-chirurgie

Comment survient la pathologie de l’ongle incarné?

Il existe plusieurs facteurs qui favorisent l’apparition de cette pathologie dont entre autres :

L’ongle est coupé trop court sur les bords et en repoussant il s’enfonce dans la peau qui aura recouvert son bord. Il convient donc, en coupant vos ongles, de les laisser dépasser le bord libre de l’orteil de deux à trois millimètres;

Un fragment d’ongle s’est incrusté dans le sillon péri-unguéal lors de la coupe;

Le sujet porte des chaussures mal ajustées et trop étroites qui exercent des points de pression sur les orteils et les ongles;

Le sujet a reçu un choc violent au niveau de l’orteil, comme un coup de pied dans un ballon, et survient alors, une cassure de l’ongle dont un morceau pénètre dans la chair;

Le frottement constant du gros orteil en conflit avec le second orteil;

Troubles statiques du pied avec un pas qui ne se déroule pas normalement;

L’ongle présente des anomalies au niveau de la forme ou de l’épaisseur;

Certaines maladies entrainent des modifications osseuses (ex : arthrose), des modifications au niveau des ongles ou une baisse de la vascularisation périphérique (ex : diabète)…

L’obésité

Médication contre l’acné qui produit un assèchement des muqueuses incluant celles des ongles.

Traitement contre le cancer, la chimiothérapie.

L’évolution de l’ongle incarné

Ongles-incarneOn peut en noter trois phases :

Compression entre le bord unguéal et le bourrelet cutané, légère inflammation, douleurs modérées et intermittentes ressenties dans les souliers lors de la marche ou d’une activité sportive accompagnées d’un rosissement de la peau;

En l’absence d’une prise en charge du problème, il y a généralement effraction du bourrelet cutané une dizaine de jours après l’incarnation d’où le risque d’infection. La douleur est plus importante et devient quasiment permanente, exacerbée par le toucher et les souliers, rendant ainsi difficile la marche et la position debout. Le bourrelet cutané rougit et est également chaud et gonflé mais ne présente pas encore d’écoulement.

La douleur est importante et le bourrelet cutané, hypersensible, est plus volumineux. Une quinzaine de jours après l’incarnation, on note un écoulement purulent et malodorant associé au bourgeonnement charnu de l’ongle incarné à cause de l’infection chronique (botryomycome). À ce stade, le bord de l’ongle n’est plus accessible et la prise en charge du problème doit impérativement passer par une intervention chirurgicale.

Il est possible de prévenir les problèmes d’ongle incarné

À un stade avancé du problème, la chirurgie s’avère nécessaire pour soigner l’orteil en question. L’intervention chirurgicale pratiquée par Dr. Jacob est non douloureuse avec un faible taux de récidive.

Toutefois, il existe des gestes simples de prévention accessible à tous, permettant d’éviter l’apparition de l’ongle incarné et de ne pas arriver jusqu’à l’acte chirurgical :

Pour couper vos ongles, préférez un coupe-ongle ou des ciseaux pour ongles d’orteils car un simple coupe-ongle peut laisser des bouts pointus sur les côtés qui vont par la suite s’incarner.

Préférez une coupe en ligne droite et pas trop courte, laissez ainsi vos ongles dépasser le bord libre de l’orteil de deux à trois millimètres;

Coupez vos ongles régulièrement, une fois toutes les 2-3 semaines;

Choisissez des chaussures à la bonne pointure et qui ne sont pas serrées au niveau des orteils.

Si vous faites déjà face à un problème d’ongle incarné

Même si vous n’en êtes qu’à la première phase de l’évolution, n’hésitez pas à aller voir un podiatre. En effet, plus tôt il prendra votre problème en charge, mieux ce sera. C’est donc le premier geste à préconiser.

Également, certaines méthodes peuvent vous aider dont :

Le port de doigtiers;

Appliquer une solution de Bétadine 10% en petite quantité dans les sillons de l’ongle

N’oubliez pas, en cas de problème d’ongle incarné, le mieux est de :

Porter des chaussures à bouts ouverts pour éviter les pressions sur les orteils;

Ne pas laisser votre orteil ouvert aux infections et donc de le couvrir;

Ne pas faire des soins beauté pour vos pieds chez l’esthéticienne car en cas d’utilisation d’instruments qui ne sont pas hygiéniques, vous pourriez vous exposer à des risques d’infection élevés;

Consulter un podiatre qui saura vous conseiller et vous proposer des traitements efficaces pour prendre en charge votre problème.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *